Couture·Robe·Vêtements femme

Robe Opale + Perle de Nacre

Je vais pour parler ici de l’association entre la robe Opale (pour le haut) et de la jupe Perle de nacre (pour la jupe) du superbe livre Grain de couture d’Ivanne Soufflet. Cette robe je l’aime, mais elle est une accumulation d’erreurs de ma part…

J’avais acheté au salon CSF 2014 du lin rouge (un rouge MA-GNI-FI-QUE) pour réaliser une robe Opale du livre Grain de Couture, avec la jupe telle que présentée dans le livre (mais sans col et avec des manches). Et puis, d’autres projets sont passés devant l’Opale donc j’ai eu le temps de cogiter dessus. Finalement, je ne voulais plus la version classique de la robe Opale mais la variante Opale + Perle de Nacre. Les versions vues ici et sont responsables de mon changement d’avis 😉

Entre temps, j’ai participé à l’évènement DIY Together organisé par Pimsy (une superbe journée!!). Quel est le lien avec ma robe me direz-vous? Et bien lors de cet évènement, Annie Coton a animé un superbe atelier pour nous apprendre plein de choses sur le tissu (je n’ai jamais pris autant de notes de ma vie…^^). Elle nous a notamment appris que le lin n’est pas tellement adapté pour des robes près du corps. Et têtue comme je suis, je n’ai pas suivie ce précieux conseil, j’avais envie de voir par moi même.

pourquoiiii

Bon ben j’ai vu! Et bien maintenant, ce conseil je vous le donne aussi et je rajouterai même : les tissus trop épais (trop lourds plutôt) ne sont pas vraiment adaptés à la variante de la robe Opale/Perle de Nacre. En effet, à cause des nombreux plis sur le devant de la partie jupe, la jupe « s’alourdit ». Avec le lin que j’ai utilisé, ça donne une jupe trop lourde qui tire sur le buste et inhibe ainsi l’effet « ajustant » des pinces. De plus, à cause du tissu que j’ai utilisé, l’épaisseur des plis donne l’effet d’un petit bourlet sur le bidon, comme si la petite bouée naturelle ne suffisait pas… 😉  Et puis, pour amplifier tout ça, j’ai doublé la jupe. Certes, ce n’est que du voile de coton, mais ça rajoute tout de même de l’épaisseur à un tissu qui l’est suffisamment tout seul! Bêtise quand tu nous tiens…

Et pour continuer dans la série #jesuisneuneusurlesbords (et aussi #jesuisunegrosseflemmarde), je n’ai pas mis de fermeture. Avant de prendre cette décision, j’avais tout de même fait un essayage avec la robe épinglée (ce qui m’a valu quelques épingles plantées dans le bras droit et le torse, aïe !). La robe s’enfile à peu près bien sans fermeture, il faut par contre que je prévois 10 minutes pour me déshabiller huhu.

Mais malgré toutes mes erreurs, j’ai largement porté cette robe cet hiver car elle est plutôt potable (et donc portable) et surtout, j’y ai passé beaucoup de temps dessus. Et j’adore la coupe! Donc j’en referai une en choisissant un tissu plus adapté, beauuuuuucoup plus fin et souple que le lin que j’ai utilisé ici. Je prendrai ainsi vraiment plaisir à la coudre car je dois le reconnaitre, c’est une robe plutôt sympa à faire et les explications du livre d’Ivanne Soufflet sont vraiment limpides (même s’il faut jongler dans les multiples pages d’explications du livre, en tout cas pour une couturière de mon niveau).

Robe Opale Perle de Nacre (7) Robe Opale Perle de Nacre (2)

Détails techniques

Pour le buste (coupé en taille 40), je n’ai pas fait le col claudine et j’ai coupé seulement un empiècement aux épaules, souligné par un passepoil bleu marine. Comme c’est une robe pour l’hiver (qui est en fait portable 10 mois sur 12 en région parisienne…), je n’ai fait qu’une seule petite goutte dans le dos. J’ai cousu la robe avec des manches, que j’ai rallongées de 4 cm pour mes grands bras. J’aurais également dû allonger le buste de 2 ou 3 cm : les patrons Grain de couture sont prévus pour une stature d’1m68 je crois et je mesure 1m75. J’aurais dû y penser!
Pour la jupe (coupée en 42), j’ai juste souligné les poches de passepoil et ajouté 4 cm en bas.
Pour les ourlets des manches et du bas, j’ai fait un ourlet rapporté, avec du biais liberty capel bleu.

Robe Opale Perle de Nacre (4)La poche passepoilée et les plis de la jupe Perle de Nacre

Robe Opale Perle de Nacre (8)  Robe Opale Perle de Nacre (5)

Robe Opale Perle de Nacre (1)

Erreurs à ne pas reproduire

Utiliser du tissu trop épais, ou trop raide pour ce modèle, comme le lin que j’ai utilisé ;
– Écouter sa flemmardise et ne pas coudre de fermeture éclair, surtout avec un tissu ayant zéro élasticité (ça peut passer quand même, mais ça mérite souplesse et patience !).

Robe Opale Perle de Nacre (6)

Robe Opale Perle de Nacre (3)

Matériel utilisé

– lin rouge, acheté au salon CSF 2014 mais je ne sais plus sur quel stand ;
– voile de coton rouge (doublure jupe, parementure et fonds de poches), acheté à tissu Reine, à Paris ;
– passepoil bleu marine, acheté à Jolis Tissus et compagnie, à St-Germain-en-Laye ;
– biais liberty capel bleu (ourlets rapportés), acheté à Martial Mercerie, à St-Germain-en-Laye ;
– bouton étoile (goutte dos), acheté à Moline Merceire, à Paris ;
– cordon (fermeture goutte) de mon stock.

 

A bientôt

signature_marion

 

Une réflexion au sujet de « Robe Opale + Perle de Nacre »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *