Couture·Haut·Non classé·Vêtements femme

Trop top en vichy

J’annonce officiellement le retour de la couture sur le blog, il était temps ! 😉

Je reviens aujourd’hui avec une création très simple et déjà vue différentes fois sur ce blog ici, ou encore là : il s’agit d’un trop top d’Ivanne Soufflet. C’est incontestablement le patron que j’aurai le plus cousu ( et donc le mieux rentabilisé) et vous n’avez pas fini de le voir passer par ici : les possibilités d’adaptation sont tellement multiples sur un patron aussi simple qu’il serait dommage de s’en passer ! 😉

Pour la couture du jour, il n’y a rien de très original puisque j’ai cousu une version B avec revers de manches et volant froncé. J’en avais déjà faite une ici mais cette première version n’était pas pour moi et il m’en fallait ABSOLUMENT une… !!!

J’avais en stock un coupon de vichy noir et blanc, acheté lors d’un déstockage de tissu chez Agnès B il y a plus d’un an. Je ne saurais pas trop dire de quelle matière il s’agit, peut être une popeline ?! Le toucher est proche de celui d’un liberty (doux et léger) mais avec un tissage qui semble plus serré. Je ne savais pas trop quel sort réserver à ce coupon : une blouse Stockholm ? une blouse I am Joy ? un débardeur Aime comme Miss ? un pyjashort ? Et c’est finalement un article de Charlène, du blog Cha’s Hand, sur lequel je suis tombé par hasard il y a quelques jours, qui m’a décidée : ce sera une blouse à basque ! Je suis tombée en amour de sa blouse Marthe revisitée. Je n’ai en revanche pas osé les nœuds dans le dos, comme elle le propose dans sa version (la faute aux kilos accumulés cet hiver 😳 🙄 ) : l’idée me trotte dans la tête depuis plusieurs mois mais je réserve ça pour une blouse en chambray bleu ciel. N’ayant pas le patron de Marthe, je me suis dit que le patron du Trop Top serait parfait à la place.

Passons aux détails de la réalisation : j’ai fait quelques modifications toutes simples. Le buste est allongé d’1,5 cm mais j’aurai dû m’abstenir et la basque est allongée de 4 cm : j’ajoute systématiquement entre 4 et 6 cm aux vêtements que je couds. Pour cette version, je ne voulais pas d’encolure dos en V pour me simplifier la pose du biais : je l’ai donc légèrement arrondie. De même que pour l’encolure, l’ourlet de la basque est réalisé avec un biais rapporté : moi qui déteste plier les ourlets au fer, je suis une grande adepte de cette solution. Et enfin, j’ai cousu un bouton sur les revers de manches pour ajouter une petite touche de couleur mais également pour fixer les revers.

Au premier essayage, je n’étais pas satisfaite par cette réalisation que je trouvais trop large, sans forme. Après l’avoir portée quelques jours, je l’ai finalement adoptée : elle est confortable et légère, parfaite pour supporter les beaux jours d’été. Je songe quand même à la reprendre d’1 cm de chaque côté, réflexion en cours !

Je reviens très vite avec d’autres articles de couture. Le week-end prolongé de l’Ascension a été plutôt productif (malgré quelques ratés que je dois modifier avant de publier ici 😉 ). Comme c’est bon de retrouver la machine à coudre !!! 😀

Matériel utilisé

  • 70 cm de popeline vichy Agnès B – 3,5 €
  • 2 boutons bordeaux (Self Tissus, Rennes) – 1,2 €
  • 220 cm de biais liberty Capel rouge – 4,62 €
  • Fil noir synthétique – moins d’1 €
  • Patron Trop Top femme, taille 40, version B revers de manches + basque (Ivanne Soufflet) – 8,9 € (1,78 € si on le divise par le nombre de versions réalisées avec)

==> Coût total : environ 12 euros. A ce prix là, pourquoi s’en priver ?! 😉

A bientôt

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

4 réflexions au sujet de « Trop top en vichy »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *