Couture·Haut·Vêtements femme

Malice pour Octobre rose

Les Rennes des cousettes ont encore frappé avec un nouveau défi ce mois-ci et en ce mois d’Octobre, le défi est « Je couds pour Octobre rose ». On coud donc du rose pour soi, sa fille, sa sœur, sa mère,… mais aussi, pourquoi pas, des accessoires pour aider les femmes touchées par cette fichue maladie qu’est le cancer du sein (je reparle des accessoires en fin d’article, restez là !).

J’ai donc cousu du rose juste pour moi mais également des coussins cœur, dont je vous parle en fin d’article.

Ce défi m’a permis de coudre un coupon de tissu rose qui m’a été offert l’année dernière dans la Craftine box du mois d’Août : un joli crêpe rose poudré, tout doux et agréablement fluide. Le patron de la box ne me plaisant pas, j’avais gardé le crêpe de côté en attendant de trouver un projet de remplacement (et portant peu de rose, d’autres tissus sont passés au dessus sur ma « to do list »).

Octobre rose étant une cause 100% dédiée aux femmes, j’ai souhaité réaliser une blouse avec de jolis détails féminins. J’ai donc associé le rose à du brillant, de l’argenté et des froufrous.

Pour cette blouse, j’ai jeté mon dévolu sur le patron de la robe Aime comme Malice, que j’ai raccourcie. J’aime sa forme simple et l’empiècement boutonné sur les épaules. Et l’ayant déjà cousue ici, je savais dans quoi je me lançais pour pouvoir la modifier sans crainte.

Les premières modifications réalisées concernent les manches :

  • je les ai allongées d’environ 4 cm et rognées de 2 cm sur les côtés ;
  • j’ai ajouté un empiècement (longueur = 1,5 à 2 fois la largueur du bas de manche // largeur = 10 cm) que j’ai simplement plié en deux dans la longueur et froncé ;
  • entre la manche et le volant froncé, j’ai inséré un passepoil argenté.

Le bas de la manche est perfectible, notamment sur l’assemblage avec le volant et change de ce que j’ai l’habitude de porter mais le résultat me plait quand même.

Les autres modifications de la blouse concernent le dos. Dans le patron de base de Malice, il s’agit d’un dos simple, tout à fait basique.

J’ai vu passer plusieurs réalisations de blouses ou chemisiers (divers patrons de différentes marques) sur Instagram avec un empiècement passepoilé dans le dos et ce détail me plaisant beaucoup, je l’ai ajouté à Malice. Pour cela, j’ai simplement coupé le patron 14 cm en dessous du milieu dos, perpendiculairement au pli du milieu : on obtient ainsi un demi dos haut et un demi dos bas.

Ensuite, j’ai ajouté 3 cm au demi dos bas (dans la largeur) afin de créer un pli creux au milieu.

Pour le demi dos haut, les modifications continuent car je voulais faire un rappel des boutons du devant dans le dos. Et là, c’est la blouse Violette, de Dessine moi un patron, qui m’a inspirée. J’ai donc coupé la pièce demi dos haut en deux (plutôt que sur le pli) en ajoutant 2 cm pour créer une patte de boutonnage.

Pour la parementure dos, j’ai coupé également ces deux demi dos haut dans le tissu de doublure (qui est différent que le tissu extérieur car je n’avais pas le métrage nécessaire pour tout faire en crêpe rose).

Voilà pour la liste des modifications !

Pour le devant, aucune modification, j’ai suivi le patron à la lettre en soulignant la patte de boutonnage du même passepoil argenté que celui utilisé dans le dos.

Je ne sais pas si ça vient des modifications réalisées dans le dos ou de la fluidité du tissu mais la blouse est un peu grande (je l’ai déjà cousue dans la même taille sans les modifications et dans un coton plus épais et plus rêche et il n’y pas de souci de taille). Les épaules ont tendance à tomber donc j’ai cousu sur les épaules un galon sur lequel se trouvent de petites pressions afin de coincer le tout dans les bretelles du soutien-gorge. Ça règle le souci, l’astuce est parfaite et discrète (et surtout m’évite de tout découdre pour ajuster la blouse) ! 😉

Et comme annoncé en début d’article, pour le défi des Rennes des cousettes « Je couds pour Octobre rose », on coud du rose mais aussi des accessoires utiles aux femmes qui se battent contre la maladie.

Sur internet, des tutos sont disponibles pour coudre par exemple un bonnet turban de chimiothérapie ou des coussins cœur conçus pour soulager les douleurs post cancer du sein en diminuant les tensions dues à la chirurgie.

Pour ma part, j’ai cousu des coussins coeur, qui m’ont permis d’utiliser à bon escient certaines de mes chutes de coton, et que je vais transmettre à « Eau de rose » (association rennaise qui propose aux femmes atteintes d’un cancer de pratiquer des cours d’aquagym et aquabike adaptés, dans le club où je fais du sport). Ce genre de créations est mis en avant pendant Octobre rose mais il est évidemment possible d’en coudre toute l’année pour les transmettre aux hôpitaux concernés ou à des associations, dont vous pourrez trouver la liste en bas de l’article via ce lien.

Et retrouvez toutes les créations des participantes à ce défi des Rennes des cousettes sur Instagram avec le #jecoudspouroctobrerose

Girl power et à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *