Bricolage·DIY

Le village de l’Avent

Noël est sans aucun doute ma période préférée de l’année. À partir du mois de Novembre, je me transforme en petit lutin et ne pense plus qu’à ça 🎅🎄🎁 Toutes les traditions de Noël me rendent absolument hystériques et parmi celles-ci, il y en a une dont je ne pourrai absolument pas me passer : le calendrier de l’Avent !

Quand nous étions petits avec ma sœur et mon frère, ma mère nous fabriquait presque tous nos calendriers de l’Avent et les remplissait de bonbons. Il faudra un jour que je vous montre sa maison/atelier du Père Noël : une pure merveille, le plus beau calendrier de l’Avent du monde !

Quand j’ai quitté la maison, j’ai dû faire le deuil (oui, oui, je pèse mes mots 😅) de ses calendriers et me résoudre à acheter ceux du commerce (merci Kinder, le deuil était moins lourd à porter grâce à toi 😋). Mais ça, c’était avant ! Cette année, j’ai sorti mes outils (enfin… ceux de monsieur) et je nous ai fabriqué un joli village de l’Avent en bois et papier.

Il m’a fallu (très très) longtemps à me décider sur le modèle à fabriquer (c’est pour ça que je ne le publie que le 7 Décembre 🙈) et c’est finalement en réunissant plusieurs idées de déco trouvées sur Pinterest (évidemment !) que j’ai eu l’idée de ce sapin village de l’Avent.

Le sapin en bois

Pour la base du calendrier, j’ai hésité longtemps entre une montagne et un sapin. Et finalement, merci les copines pour vos conseils, j’ai opté pour le sapin. Il est composé de 6 étages (chaque étage = morceau de bois) et 1 pied. Chaque étage possède une petite étagère de 8 cm de profondeur, sur lesquelles sont posées les maisons du village. Voici ci-dessous le plan du sapin.

Je n’ai pas pris de photos des différentes étapes de la réalisation du sapin donc je ne peux pas faire de pas à pas détaillé mais il n’y a rien de bien compliqué du moment que l’on a sous la main, au minimum, une scie sauteuse et une perceuse – visseuse (dans l’idéal, il faut aussi une scie circulaire pour couper bien droit les grandes longueurs mais en étant minutieux, la scie sauteuse suffit).

Voici quand même l’ordre dans lequel procéder :

  • 1 – Couper tous les morceaux présentés sur le plan + 2 morceaux d’environ 4 x 100 cm. Garder les petites chutes à disposition.
  • 2 – Visser les étagères sur les étages du sapin correspondant (cf les lettres sur le plan) (dans l’idéal, il faut être 2 pour cette étape). Le bas de l’étagère doit correspondre au bas de l’étage du sapin et être centré sur ce dernier.
  • 3 – Lorsque toutes les étagères sont fixées à leur étage, positionner le sapin à l’envers (s’aider de cales de même profondeur que les étagères afin que tous les étages soient bien à plat). C’est ici que les deux morceaux de 4 x 100 cm interviennent : les poser en diagonale, sur le dos du sapin et visser tout du long (on aperçoit le montage un peu plus bas sur une photo de la guirlande lumineuse). Ce sont ces morceaux qui maintiennent tous les étages du sapin entre eux.
  • 4 – Passons au pied. Les deux morceaux du pied s’emboitent l’un dans l’autre. Poser le sapin sur un des deux morceaux et fixer l’ensemble avec des petites chutes de bois (de même que pour l’étape précédente).

Petit zoom sur la fixation des pieds au sapin, système D 😉

Zoom sur les pieds du sapin (posés sur des patins pour protéger le meuble télé, d’où l’écart entre le meuble et le sapin)

Voilà pour le sapin ! Dans l’idéal, les moins pressés pourront assembler les différents niveaux ainsi que les étagères avec des tourillons pour un résultat beaucoup plus propre ET démontable (vue la taille du sapin, c’est plutôt pas mal). Ayant déjà deux commandes de sapin pour le prochain Noël dans mon entourage, les futures versions seront très certainement réalisées ainsi !

Les maisons en papier

Toutes les maisons ont été découpées à la Silhouette Portrait à partir de fichiers tout prêts mis à disposition sur le très joli blog Delia Creates, que j’ai découvert en cherchant des modèles de maison. Les murs des maisons sont coupés dans du papier blanc « Pollen Clairefontaine, 210 gr. (réf 24239C)« . Quant au toit, je voulais un papier couleur tuile, qui contraste avec les murs, un peu « texturé » mais sobre à la fois pour ne pas surcharger le visuel. J’ai donc utilisé du papier Toga, couleur « Rouge cerise », très légèrement cartonné (216 gr/m²). Le tout provient de Cultura. Pour mes maisons (que j’ai un peu rétrécies par rapport au fichier de base), j’ai utilisé environ 15 feuilles A4 blanches (sans compter les quelques échecs…🙄) et 3 feuilles rouges (de dimensions 30,5 x 30,5 cm).

Si vous souhaitez aussi réaliser ces maisons avec les mêmes papiers, voici les réglages choisis pour la Silhouette Portrait : vitesse 1 – lame 7 – ép.33 – double découpe.

Ces modèles de maisons sont vraiment très jolis et bien conçus, très simples à monter. Il y en a 5 différents, avec ou sans garage, avec ou sans cheminée, avec de jolies fenêtres à petits carreaux, etc. Et surtout, ces maisons sont déjà prévues pour l’Avent puisqu’elles sont toutes déjà numérotées. Je vous invite à aller voir les maisons réalisées par la blogueuse mettant à disposition les fichiers des maisons. Son village est magnifique !

Chaque maison étant habitée par un bonbon surprise, j’ai collé du papier cristal sur les ouvertures (sauf à l’arrière des maisons), afin de garder une certaine transparence au niveau des portes et des fenêtres mais tout en cachant les surprises de chaque jour.

Garder une certaine transparence était également important pour laisser voir la lumière à l’intérieur des maisons. En effet, chaque maison est éclairée grâce à une petite LED. Pour cela, j’ai percé le sapin à l’emplacement de chaque maison afin de faire passer les LEDs d’une guirlande lumineuse fixée à l’arrière du sapin (cf photo ci-dessous – la fixation n’est pas du tout conventionnelle, comme vous pouvez le voir ! 🤪🙈).

Et pour compléter un peu l’ambiance de village de Noël, j’ai ajouté des sapins, des lampadaires et des figures de Noël achetés à Casa et Sostrene Grène, ainsi que quelques étoiles en origami faites maison.

Noël est bien installé dans la maison et en plus de cet immense calendrier de l’Avent, qui ne passe pas inaperçu dans le salon, d’autres décorations, DIY ou non, ont pris place dans l’appartement. La magie de Noël est en place !!!

Le prochain article concernera aussi Noël et on me souffle dans l’oreillette qu’il sera plus gourmand que celui-ci. Restez dans le coin !

A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *