Couture·Haut·Vêtements femme

Stockholm en double gaze

Mille ans après tout le monde, j’ai cousu la blouse Stockholm d’Ateliet Scammit. Et 1000 ans après tout le monde aussi, j’ai cousu de la double gaze de coton à pois dorés. Voilà donc la blouse de la couturière qui moutonne à mort !! 🐑🙊

Ça faisait très très longtemps que la blouse Stockholm me faisait de l’œil mais l’idée d’assembler un patron pdf a fait descendre le projet dans la to do list pour me le faire oublier quelques temps. Et puis l’envie est revenue subitement, sans prévenir !

D’après mes mensurations, je tombais pile poil entre une taille 40 et une taille 42. Guidée par les divers commentaires sur Stockholm lus sur internet, indiquant que la blouse taille un peu juste aux épaules, j’ai joué la prudence et ait dans un premier temps cousu une taille 42.

La blouse était finalement beaucoup trop ample, en particulier sous les épaules : la taille 40 est finalement suffisante. D’après ma prof de couture, les manches raglan taillent souvent plus grand que des manches classiques.

J’ai donc entièrement décousu la blouse (quelle joie de découdre des coutures anglaises…) pour la retailler en 40. Et ça valait le coup de prendre le temps pour ça car le tombé est désormais beaucoup plus saillant.

Petites modifications sur le patron : j’ai creusé le décolleté d’environ 4 cm, en suivant le pas à pas présenté dans les explications du patron. Et j’ai baissé les pinces poitrines de 2 cm environ.
Tous les ourlets et l’encolure sont finis au biais rapporté. Pour éviter les plis au niveau de l’encolure (comme c’était le cas sur mon dernier Trop top), j’ai cranté tout le pourtour de l’encolure avant de refermer le biais. Le rendu est ainsi beaucoup plus propre. Je n’ai plus qu’à y penser à chaque fois désormais 😉

Je suis toujours aussi satisfaite des patrons Atelier Scammit. Les patrons sont bien conçus, les explications sont claires et les finitions sont toujours soignées : la majorité de l’assemblage est fait avec des coutures anglaises. On aurait presque envie de porter les vêtements à l’envers ! 😉 Et point plutôt pratique (indispensable pour certaines couturières) : les marges de couture sont incluses ! Stockholm est facile et rapide à coudre. C’est un joli projet pour des débutantes qui veulent des finitions aux petits oignons !

Concernant le tissu, comme je le disais en début d’article, j’ai utilisé une double gaze de coton à pois dorés. Quand la double gaze est arrivée dans les merceries, je n’étais pas convaincue : l’effet lange me freinait un peu. A force de voir plein de jolies réalisations sur Instagram et chez les copines de la couture, j’ai fini par succomber également ! (et à 5 euros le mètre, je ne craignais pas grand chose si le résultat ne me plaisait pas) Et l’essayer c’est l’adopter ! La double gaze est simple à coudre, globalement plutôt abordable à l’achat (malgré quelques exceptions) et très agréable à porter, notamment quand il fait chaud.

Maintenant que je suis convaincue par la double gaze, sur la liste des prochaines cousettes, il y a d’ailleurs 4 vêtements prévus dans cette matière !! Un débardeur pour ma tante, une robe pour moi (peut-être à partir du patron de Stockholm d’ailleurs…) et 2 bloomers pour ma choupinette de nièce. Seuls les imbéciles ne changent pas d’avis, non ?! 😉

A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *